09 81 10 06 06
La mutuelle dentaire

La mutuelle dentaire

Les soins dentaires coûtent cher et la sécurité sociale ne rembourse qu'une infime partie des dépenses, entraînant une situation très compliqué pour les Français : de nombreuses personnes renoncent en effet à certains actes dentaires non urgents en raison de leur coût trop élevé et de leur mauvaise prise en charge. Pour pouvoir continuer à se faire soigner sans sacrifier son budget la solution peut être l'adhésion à une mutuelle couvrant les frais dentaires. Encore faut-il bien la choisir...

Le remboursement des frais dentaires par la sécurité sociale

De nombreux soins dentaires ne sont pas couverts par la sécurité sociale, en particulier l'orthodontie adulte ou les facettes, et ceux qui le sont ne le sont que partiellement. En effet, la plupart des soins dentaires bénéficient d'un taux de prise en charge de 70%, les 30% restant étant à la charge du patient. Si ce montant n'est pas très élevé pour les soins basiques comme le détartrage ou le soin de caries, il devient carrément rédhibitoire. Face à ce constat, nombreux sont les patients qui se tournent vers une mutuelle dentaire.

La prise en charge par une mutuelle dentaire

Toutes les mutuelles proposent des garanties sur les soins dentaires avec des remboursements allant de 100% à 500%. Concrètement, cela signifie que pour un soin conservateur où la sécurité sociale rembourse à hauteur de 70%, la mutuelle proposant un remboursement à 100% se chargera de payer les 30% restant à la charge du patient. Pour les soins où le remboursement de la sécurité sociale est dérisoire (l'orthodontie adulte ou les implants par exemple), il est important de choisir une mutuelle dentaire sans plafond. Ces mutuelles proposent un remboursement sans limite des soins dentaires et peuvent parfois même prendre en charge les dépassements d'honoraires.

Comment bien choisir sa mutuelle dentaire ?

Avant de choisir sa mutuelle, il est important de bien prendre le temps de les comparer, en particulier sur les plafonds, les différentes formules et les périodes de carence. Par ailleurs, s'agissant du dentaire, il vaut mieux vérifier que tous les soins soient bien pris en charge, y compris les implants ou autres dispositifs couteux. Le prix d'une mutuelle dentaire peut varier du simple au double, en fonction d'un ensemble d'éléments comme l'âge du patient, son historique médical, sa situation de famille ou son lieu de résidence, mais aussi du fonctionnement de la mutuelle : remboursement forfaitaire ou pourcentage.